Chargement en cours...

puceron de la pomme

Afficher en Grille Liste

1 article

Par ordre décroissant
par page
Brachte affecté par le puceron du pommieri

Qu'est-ce que le puceron de la pomme?

Le puceron de la pomme comme son nom l'indique, affecte principalement les pommiers. Ce puceron est violet-brunâtre et mesure quelques millimètres. Ce que vous remarquerez avant tout, c'est une masse blanche et laineuse sur les branches et les rameaux des arbres fruitiers. Les pucerons eux-mêmes sécrètent cette cire laineuse et forment des colonies sous la cire. Cette cire les protège des prédateurs potentiels et des insecticides. Si vous appuyez sur ces pucerons, il y a un jus rouge sur vos doigts que nous associons au sang.

Puceron du pommier sur un jeune arbre

Que cause le puceron de la pomme?

Les pucerons sucent les sucs des pousses et des rameaux, perturbant la circulation de la sève et affaiblissant le pommier. De plus, le puceron injecte des substances toxiques dans l'arbre. Cela provoque des excroissances dans l'écorce. En se rompant, les espaces crées peuvent offrir un nouvel espace vital à de nouveaux pucerons de la pomme. Il existe également une chance que le cancer des arbres fruitiers se développe à travers de telles blessures. En cas d'infestation sévère, le puceron de la pomme peut provoquer la mort des parties affectées.

Où trouver les pucerons de la pomme ?

Le puceron de la pomme se rencontre principalement dans les endroits qui sont à l'ombre et qui restent donc humides plus longtemps. Vous les trouvez souvent autour des “blessures” dans le bois d’un arbre, au creux des branches, dans les jeunes pousses ou dans les crevasses du bois. Le temps humide provoque également une augmentation de la présence des pucerons du pommier.

Cycle de vie du puceron de la pomme

Le puceron de la pomme passe l'hiver de la mi-novembre à la mi-février. Lors des hivers rigoureux, seules les jeunes larves du puceron de la pomme survivent, mais lors des hivers doux, les pucerons adultes survivent également à l'hiver. Ils hibernent dans les fissures et les crevasses sous l'écorce ou sur les racines des pommiers. Les larves sont de couleur grise à rouge-brun. A partir de février-mars, à des températures de 4 à 5°C, les larves redeviennent actives. Cela se voit à la sécrétion de cire que les jeunes larves commencent à produire. Les larves deviennent des femelles sans ailes qui migrent vers les branches des pommiers. En moyenne, il y a 8 à 12 générations par saison. À la fin de la saison (octobre-novembre) apparaissent - comme pour la plupart des espèces de pucerons - des pucerons ailés qui peuvent se propager à d'autres arbres.

Quelles espèces de pommiers sont sensibles aux pucerons de la pomme?

Comme nous l'avons déjà mentionné, les pucerons de la pomme sont principalement présents sur les pommiers, bien que toutes les espèces ne soient pas également sensibles. Les espèces Boskoop, Cox et Marie-Joseph d’Otée sont très sensibles aux pucerons de la pomme. La reinette étoilée, Keuleman, Transparente de Croncels en revanche sont assez résistantes.

En plus des pommes, les coings et les poires peuvent également être attaqués. Les plantes ornementales comme le cerisier japonais, l'aubépine, le sorbier et le Cotoneaster (néflier nain) peuvent également être affectées. Si vous avez eu des pucerons du pommier, vérifiez bien toutes les plantes hôtes du puceron de la pomme autour de chez vous.

Combattre le puceron de la pomme

Lorsqu'il y a peu d'infestation, vous pouvez frotter les poux avec un chiffon trempé dans de l'alcool. Dans les endroits que vous ne pouvez pas atteindre facilement comme à l'aisselle des branches, vous pouvez pulvériser de l'huile de lin ou de colza qui étouffe les pucerons.

Combattre biologiquement les pucerons de la pomme

Dans un verger naturel, il existe de nombreux ennemis naturels pour lutter contre le puceron de la pomme. Voici une liste des principaux ennemis naturels du puceron:

  1. Aphelinus mali
  2. Cette guêpe parasite est présente naturellement dans les vergers et parasite les pucerons. Parasitant, signifiant que la guêpe pond un œuf dans le puceron, ce qui tue le puceron. La guêpe parasite pond un œuf par puceron. L'œuf éclot et les larves mangent le puceron de l'intérieur. Les pucerons de la pomme parasités sont reconnaissables a leur look de momies noires. La guêpe adulte est de couleur brune-noir et mesure environ 2 mm. L’Aphelinus mali est active dans les vergers à partir du début du mois de mai.

  3. Les Dermaptères ou perce-oreille
  4. Par nature, le perce-oreille est un bon prédateur du puceron de la pomme. Le perce-oreille mange à la fois les larves et les pucerons adultes. Les perce-oreilles pondent leurs œufs dans le sol. Seul le troisième stade larvaire du perce-oreille pénètre dans les pommiers. À cette époque, nous sommes fin mai-début juin. Veillez à accrocher des nids de perce-oreilles dans vos arbres fruitiers. Vous pouvez facilement les fabriquer vous-même en enroulant du carton ondulé dans une tasse et en la fixant avec un morceau de fil de fer. De cette façon, vous offrez un abri naturel à ces bons prédateurs au moment où ils s'activent dans les arbres fruitiers.

  5. Les syrphes
  6. Les syrphes adultes ressemblent à des guêpes mais ne piquent pas. On les reconnaît à leur capacité à faire du sur-place en l’air. Les œufs de syrphe sont pondus dans les colonies de pucerons. Leurs larves se nourrissent de pucerons de la pomme.

  7. Coccinelle Viridae
  8. Cette coccinelle mesure 5 mm et est entièrement noire avec des taches rouges. Les deux taches avant sont en forme de rein. La coccinelle se nourrit de nombreuses espèces de pucerons et de cochenilles, dont les pucerons du pommier. Cette coccinelle peut être présente naturellement bien qu'elle ne soit pas commune.

    Chrysopa vs Pucerons
  9. Chrysopes
  10. Nous savons par expérience que les larves de Chrysopes fonctionnent bien et peuvent prédater une grande population de pucerons du pommier. Les larves de chrysopes peuvent être achetées pour être relâchées dans votre verger. Au préalable, faites attention à empêcher les fourmis de s'y glisser. Les fourmis protègent les pucerons et peuvent prédater les larves de Chrysopes. Si vous avez des problèmes lié au puceron de la pomme année après année, il est conseillé d'introduire les larves de Chrysopes au début du printemps. Ceci peut être fait à partir d'une température extérieure de 12°C. En intervenant tôt, les perce-oreilles et les guêpes pourront aussi garder la population sous contrôle plus tard dans la saison.

    Que faire contre le puceron de la pomme de façon préventive?

    Si vous plantez des arbres fruitiers, choisissez des variétés moins sensibles. De cette façon, vous travaillez de manière préventive ! Attention à une fertilisation azotée trop importante. La forte croissance des pousses est un facteur de risque avec les poux du pommier. Travaillez bien les plaies d'élagage et de chancre avec un pansement. Apportez de la biodiversité dans votre jardin afin d'attirer les prédateurs naturels des pucerons de la pomme.